AVOCATS 2.0

AVOCATS 2.0

L'homme contre l'intelligence articielle ou l'homme avec l'intelligence artificielle?

Les médias ne cessent de se répandre sur la robotisation de nos sociétés, le Trans humanisme et l'avènement futur des cyborgs. Cela hante nos vies personnelles comme professionnelles. Nous-mêmes sur ce blog nous nous interrogeons sur l'avenir des professions de la Justice, en particulier des avocats, avec l'avènement et les progrès fulgurants  et exponentiels de l'intelligence artificielle notamment dans le domaine juridique.

Le magazine "l'essentiel de la science" propose un numéro très intéressant  (n° 40 février, mars, avril 2018) sur le thème " l'intelligence artificielle va-t-elle supplanter le cerveau humain"? Tout y est passé en revue à la lumière des dernières innovations, avec un certain nombre de réflexions intéressantes sur les enjeux humains du phénomène.

 

Ces articles font ressortir la question fondamentale du possible dépassement et la clé de la réponse à y apporter. La maîtrise. L'homme reste le donneur d'ordres. Qui y a-t-il derrière ces progrès ? Les hommes et les femmes qui les mettent au point. Ce sont encore eux qui programment, qui imaginent, qui impulsent! Sans eux il n'y aurait pas d'ordinateurs, ni d'intelligence artificielle... Et à ce jour encore, en l'état des données de la science, la singularité est encore un vœu ou un cauchemar, selon le point de vue adopté....

 

Dans un précédent billet nous évoquions le fait que pour certains penseurs la question se pose de savoir si ce n'est pas l'intelligence humaine qui ressemble à sa créature: l'IA....; ce qui signifierait que nous serions face à un phénomène qui ne nous est pas étranger. L'IA n'étant finalement que la mise en œuvre de découvertes d'une intelligence existante, préexistante, que nous découvrons mais que nous n'inventons pas, que nous ne créons pas!

 

La maîtrise n'est donc pas impossible. Rien de ce qui est soi-disant artificiel ne nous est étranger. L'inverse signifierait alors, comme le craint le célèbre astrophysicien Stephen Hawking, que l'IA serait la fin de l'humanité! Scénario pessimiste qui procède d'une peur absolue et incontrôlée face à l'ampleur abyssale des capacités de l'intelligence, elle-même à la mesure de la complexité de l'univers.

 

Pour notre part, nous persistons à croire que l'homme doit et peut rester maître de tous les progrès en cours et à venir. L'homme n'a-t-il pas été créé pour dominer la création, à la condition de la respecter?

 

Il nous apparait à cet égard que l'une des meilleures illustrations de la "positive attitude" a été fournie par la réaction de Kasparov le champion d'échecs lorsqu'il fut battu par l'ordinateur DEEP BLUE. Le champion russe considéra à juste titre et avec bon sens que l'ordinateur pouvant le battre, s'il s'alliait à lui, il pourrait battre un autre ordinateur aussi puissant! Et il en fit la démonstration....

 

A nous de nous allier à l'IA! Tel est le challenge qui nous est proposé....

 

 

 

 



08/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 935 autres membres